> Retour <

  « 1945. L’Empire rompu », Henri de Wailly (Paris. Ed. Perrin. 22 euros)
 
 
C’est le troisième ouvrage d’Henri de Wailly consacré à la Syrie après « Syrie : 1941. La guerre occultée » et « Liban, Syrie : le mandat. 1919-1940 » dont nous avions rendu compte (cf. N°38 de notre Lettre. Juillet 2010).

A l’heure où la situation en Syrie tient dramatiquement la vedette sur la scène internationale, ce livre ne pouvait mieux tomber. Il nous permet d’appréhender cette période amicale de l’histoire des relations tumultueuses entre la France et la Syrie et marquent le signal de départ de la décolonisation française en Indochine et en Algérie (1945-1962). D’où le titre de l’ouvrage.

Henri de Wailly, un des meilleurs historiens de la décolonisation dont les ouvrages furent couronnés par l’Académie française et par l’Académie des Sciences morales et politiques, nous permet, une fois de plus, avec « l’Empire rompu » de mieux comprendre et mesurer le rôle du pouvoir français d’alors, incarné par le Général de Gaulle, qui consacra à ces évènements un long et passionnant chapitre dans ses « Mémoires de guerre ».